FANDOM


Au commencement était le Néant, vide absolu, noir éternel, chant de la négation. Il fut tout et rien à la fois durant des éons ou durant quelques instants ; dans cet Univers vide et froid, le temps n'existait pas encore.
Puis l'Equilibre se fit, et du Néant surgit la Création. La Création devint tout, et le Néant demeura le vide indivisible et indicible ; inexistant face à ce nouvel arrivant, il se retira.

La Création était le reflet de l'esprit, l'annonce de la venue d'êtres différents dans une réalité supérieure. Et la Création se mit à chanter, et de son chant surgirent des fragments de sa propre essence, des fragments de l'existence :

D'abord vinrent la Vie et la Mort, et le Bien et la Mal, car à chaque nouvelle existence devait se créer son contraire, afin de préserver l'Equilibre. On appela ses fragments les élémentaux, et les premiers élémentaux, les Maîtres élémentaux.

De la Vie naquit le Chaos, et de la Mort naquit l'Ordre, puis du Bien naquit la Lumière et du Mal naquirent les Ténèbres. Tous ensembles, ils tournaient autour de la Création, écoutant son chant et se délectant de sa chaleur.

Le chant de la Création leur dicta de continuer à naître : ainsi vinrent le Temps et l'Oracle, la Nature et l'Astral, puis la Terre et l'Air, et l'Eau et le Feu, puis encore la Glace et le Magma, et la Foudre et le Poison, puis bien d'autres encore...
Tout les Maîtres gravitèrent autour de la Création, les premiers les plus proches, les derniers les plus lointains. Mais la Création continua à chanter: il y avait encore trop de vide, il fallait encore se multiplier, encore et encore...

Les Maîtres donnèrent ainsi de leur propre essence afin de créer leur rejetons : leurs premiers furent puissants et à leur image, puis ils diminuèrent petit à petit jusqu'à ne plus devenir que de minuscules points, les briques élémentales. Ainsi furent créés les premiers de la grande lignée des élémentaux, les régents de ce nouvel Univers.


Le temps passa...


Un jour, l'une des créatures de la réalité supérieure acquis une conscience nouvelle jusqu'à lors, et conçu la notion d'imaginaire.
Aussitôt, la Création tressaillit. L'heure de son avènement était venue.
Un long fil surgit de la Création, perçant à travers le Néant qui se tenait à l'écart, et ce fil se tissa en un immense cocon de création brute. Puis le chant de la Création résonna sur ce fil, et les briques élémentales suivirent cette musique irrépressible. Il pénétrèrent le cocon, puis commencèrent à former tout ce qui fut. Les briques élémentales furent déposées par les élémentaux, qui écoutaient et comprenaient les directives du Chant. Ainsi fut créé le premier monde de cet Univers, relié à la Création par le Fil du Destin.

Bientôt, de nouveaux fils furent tissés pour rejoindre ce cocon, puis plus tard encore, de nouveaux cocons firent leur apparition, autant d'univers contenus dans l'Univers. Les choses restèrent ainsi durant près de dix mille ans, la Création au centre de tout, les élémentaux gravitant autour d'elle, les cocons plus éloignés relié par le fils, et enfin le Néant, entourant toutes ces choses de son rien, mais sans pouvoir y faire quoi que ce soit.


Le temps passa encore...


Et à nouveau, un bouleversement advint; à la création d'un cocon, une créature émergea de la Création, remonta le long du fil, et s'installa dans ce cocon encore vierge. Aussitôt, il se mit à ordonner aux briques élémentales ; car il était emprunt de la conscience des êtres de la réalité supérieure, et il comprenait mieux que quiconque le Chant ; il était le premier de cette nouvelle race que l'on appelle les dieux.

D'autres dieux vinrent, et ils régnèrent sur les mondes qu'ils avaient créés. Comme ils possédaient une conscience, ils eurent le besoin de nommer ce qui était ; ils donnèrent ainsi un nom à chacun des Maîtres, ils donnèrent un nom à la Création, et ils donnèrent un nom à ce qui n'était pas la Création, le Néant. Ils nommèrent le monde étrange d'où ils étaient issus, au centre de la Création, la Prima Terra. Ils nommèrent les êtres de la réalité supérieure les Créateurs. Ils nommèrent le centre de l'Univers, la Création et les Maîtres, la Croix Prismatique. Et enfin ils nommèrent l'Univers: le Prismandalée, le chant du prisme.

Les dieux écoutaient ce que la Création leur murmurait par les fils du Destin, et régissaient leur monde en conséquence. Ils créèrent de nouvelles créatures, se cachaient de leur présence, et leur dictaient en silence le Destin venu de la Création.

Ces nouvelles créatures, de plus en plus nombreuses, étaient les premières du Prismandalé à avoir une forme, ainsi qu'une conscience. Bientôt, les dieux se mirent à jalouser leurs créations, et ils prirent forme à leur tour. Puis ce fut au tour des élémentaux de jalouser les dieux, et certains d'entre eux prirent forme eux aussi.

Les fondations furent posées, et les règles établies. Un milliard d'années après l'apparition de la Création et du Temps, la Genèse prenait fin. Le cycle de l'Equilibre était établi : la Création fondait de nouveaux mondes, les élémentaux formaient ces nouveaux mondes, les dieux régnaient sur ces nouveaux mondes, les créatures vivaient le destin de ces nouveaux mondes, puis une fois le destin écoulé et les fils du Destin devenus fragiles, le Néant avalait ces nouveaux mondes.



Le temps des changements pouvait commencer.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard