FANDOM


Ban01-09

Headerneadora

Sans doute le savez-vous déjà, une des missions incombant particulièrement à la voie de l’Aube est le repeuplement de la planète Neadora, où chaque membre de cette voie possède une parcelle à faire revivre. Il faut pour cela importer des espèces animales et végétales, recueillies, en profitant des missions ou pas, et plus rarement en les achetant. Chacun est libre de choisir les espèces à réimplanter, la seule contrainte réside dans le fait que l’environnement recréé soit viable.

Mais peut-être ne savez-vous pas pourquoi cette planète est si importante pour les Sans-Destin…

Pourquoi Neadora ? Modifier

Découverte par Filodero Eynfor, le dirigeant du Crépuscule en personne, ce fut, pendant un temps, le monde-refuge des Sans-Destin avant qu’il ne soit détruit par les élémentaux, qui voulaient effacer toute trace des Sans-Destin dans le Prismandalé. Tout aussi hétérogènes qu’aujourd’hui, les Sans-Destin de tous bords vivaient en harmonie, sur un monde qu’ils considéraient comme leur maison… Une grande et belle cité portant le même nom d’Adora symbolisait cette cohésion, regroupant autant de lieux de culte que de mondes d’origine des Sans-Destin. Une utopie qui a pris fin brutalement face à la bêtise des élémentaux et à la voracité du Néant…

Neadora peut-il être considéré comme une nouvelle Adora ? Sans doute est-ce le souhait des Sans-Destin de cette génération, qui se souviennent de ce temps. Et Neadora peut potentiellement revendiquer ce titre de refuge des Sans-Destin, de part sa qualité particulière : monde vide, parsemé uniquement de quelques herbes et formes de vie primitives telles que les planctons lors de sa découverte, ce monde semble avoir été oublié par tous, aussi bien les élémentaux que le Néant. Afin que Neadora puisse être rapidement viable, et reflète les rêves des Sans-Destin, il a été confié à chaque représentant de l’Aube une parcelle, afin qu’à terme, cela devienne notre nouveau refuge. Plus qu’un refuge, un lieu où confier nos rêves, nos espérances. Tout simplement chez nous…


Quelques conseils pour débuter Modifier

Il est tout à fait normal que nombre d’entre nous n’aient aucune connaissance dans les domaines de la faune et de la flore, c’est pourquoi je voudrais essayer, à travers cette gazette, et sans prétention, faire partager ma modeste expérience, afin d’aider en tant qu’elfe ceux qui ont des difficultés.

  • La flore

C’est le point de base de tout repeuplement, pour une question physique : ce sont avant tout les plantes et arbres qui amènent les conditions de la vie, car ce sont eux qui, grâce à un processus naturel, rendent l’air propice au développement de la vie animale et humaine. C’est ce que l’on nomme, je crois, la photosynthèse. Il va donc de soi que la priorité d’implantation va aux végétaux.

  • La faune

Les plantes sont également la première source de nourriture. Nombreux sont les insectes et animaux se nourrissant de feuilles, écorce, sève, lichen… Les humains également, de même que d’autres races du Prismandalé, en consomment. Ces animaux seront à leur tour utiles, puisque soumis à la loi du plus fort : les plus gros mangent les petits : c’est la chaîne alimentaire, qu’il faut tâcher de respecter du mieux possible pour repeupler Neadora.

MAIS avant de planter quoi que ce soit…

Se contenter de ramasser des graines, bulbes et autres racines que l’on mettra en terre et arrosera ne suffit pas pour que cela soit une réussite, il y a des critères à prendre en compte.

  • Où ?

Tout d’abord, il faut se pencher sur la terre, presque littéralement, pour jauger ses vertus. En effet, il existe différents types de terre, accueillant des plantes distinctes. Ainsi une terre sablonneuse conviendra pour une plante ne requérant que peu d’eau, et une terre trop saturée en sel en deviendra infertile. Il n’est pas aisé pour les non-spécialistes de juger de la qualité de leur terre, mais un petit effort de connaissance du terrain de sa parcelle peut-être utile si l’on veut éviter les mauvaises surprises. Cela permet de chercher des conditions se rapprochant de celles de sa parcelle lors des missions et explorations d’autres mondes. Un léger investissement personnel peut conduire à d’agréables surprises.

  • Quand ?

Il y a un autre facteur pouvant jouer sur la croissance des plantes, c’est bien entendu le climat. Neadora est soumise aux aléas climatiques, comme n’importe quel autre monde, ainsi qu’au passage des saisons. La nature a des cycles qu’il convient de respecter : le printemps est ainsi le temps du renouveau, de la renaissance, les arbres fleurissent et donnent des fruits, alors que l’hiver est la saison du sommeil, où les plantes peuvent paraître mortes, mais n’attendent en réalité que le redoux pour déployer à nouveau leurs verts atours. Se renseigner sur le climat du monde visité, se tenir ou courant des cycles sur sa parcelle permettrait de déterminer la meilleure saison pour planter avec le meilleur résultat. Attention cependant à ne pas faire de généralités : bien que saison la plus propice à l’éclosion de la vie végétale, le printemps ne convient pas à tout. Certaines plantes requièrent des conditions particulières. Si ce que vous plantez ne pousse pas, c’est peut-être parce que ce n’est pas la bonne saison !

Ceci n’est qu’un début, d’autres conseils suivront dans un prochain article. J’y exposerai également les quelques mondes que j’ai déjà explorés, afin de permettre aux membres de l’Aube d’y récupérer des végétaux s’ils correspondent à leur parcelle.


Une terre bénie Modifier

Je termine là cet article en donnant l’explication d’un phénomène que nombre d’entre vous ont déjà du remarquer : la fertilité exceptionnelle de Neadora.

Si cette pousse si rapide pouvait s’expliquer par la différence de temps entre les mondes, il n’en est rien, la responsable de cet état de fait n’était autre que Gaïa, l’élémental Maïtre de la Nature. C’est lors de cette mission que la présence de cette dernière a été constatée, présence qui plus est involontaire, affectant l’ensemble de la planète et de son sol. Sans rentrer dans les détails, la Maîtresse de la Nature avait été faite prisonnière, et les Sans-Destin l’ayant libérée de sa cage, elle a fini par quitter Neadora. Si la fertilité risque de ne plus être aussi élevée qu’auparavant, ne dispensant pas de prendre des précautions dans le genre de celles exposées ci-dessus, la bénédiction de Gaïa laisse tout de même son empreinte, et gageons que la planète en garde quelques traces. Les faveurs d’un élémental, qui plus est un Maître sonne à mes oreilles comme un fabuleux espoir, et m’incitent à redoubler d’efforts pour faire de Neadora, simple planète quasiment vierge, ce refuge des Sans-Destin tant souhaité.

Page11nea


Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard