FANDOM


Missi


Prologue Modifier

On m'offrit ce journal virtuel à l'occasion de mon vingt et unième anniversaire, c'était il y a bien deux ans de cela.

N'appréciant pas me confier à un simple bouquin électronique, je ne le débutais qu'un an plus tard, lorsque je fus convier à travailler en tant que scientifique Stagiaire dans ce labo sombre et sinistre de l'Est de la Totriali.

Cet endroit est un lieu où tous les savant fou du milieu semble converger, je ne citerai qu'Erzman ou bien encore Lato et bien d'autres encore. Ces derniers travaillent sur une expérience commune, une expérience qui, je ne le savais pas encore, allait changer ma vie. Le projet Rebirth consistait globalement à redonner vie à une espèce aujourd'hui disparut, ce que je vis lorsque l'on me montra la vidéo des 10 premières années du projets me cloua littéralement sur place, une petite fille... Ces dingue faisait des expérimentations sur une petite fille...

Je saisis l'occasion de pouvoir être près d'elle et me mit à travailler tout en l'observant. J'avais gagné le droit de mettre mon veto sur certaine expérimentation, j'étais heureux, même si j'appris plus tard que cela n'avait pas servi à grand-chose...

Tous ses fils, ces lâche se servait de la fragilité de l'enfant, comment pouvait-il faire ceci ?
Malgré mon profond dégoût, je dus faire profil bas afin de rester son tuteur, mais aussi en quelque sorte son protecteur...

Je consigne dans ce journal ma vie, celle d'un jeune homme qui doit apprendre à une petite fille... Jusqu'au moment où tout basculera dans le noir profond dans lequel je me trouve maintenant.

J'ai décidé d'ouvrir ce journal pour rapporter ma vie, sinon je sais que je deviendrai fou. Je raconte ici l'histoire d'un jeune homme qui doit apprendre à la petite fille et qui en apprendra beaucoup grâce à cette dernière... Jusqu'au jour où ce dernier sera emmêlé dans une sombre histoire.

Je m'appelle Ulric et j'écris ci-dessous notre histoire... La mienne, mais aussi celle de Rebirth, celle que je considérais comme ma fille.

Première consignation : Elle Modifier

Le lendemain matin, on m'emmena à son chevet, je devais dès à présent me comporter comme un père pour elle et ainsi l'aider à surmonter ses problèmes, mais j'avais aussi une autre fonction, celle plus lâche de devenir son confident et d'ainsi être au courant du moindre écart entre la condition d'être humain et celle du fossile qui constituait la moitié de ses gènes.

On m'avait donné comme consigne de ne pas m'attacher à Rebirth, mais comment rester de marbre devant cette petite fille toute mignonne ? Comment laissez ses monstres faire des expérimentations sur elle prétextant la repopulation d'une race ?

En voyant Rebirth et en la caressant pour la première fois, je compris une chose, sa peau était toute douce, ses beaux yeux vert était brillant, elle émettait de la chaleur lorsque que je la câlinais, elle avait ses peurs, ses moments de joie, c'était un être humain, oui, un être humain qui ne pourra jamais goûter au plaisir simple de la vie comme manger tout simplement, sortir avec des amis, aller à l'école, voir le ciel... Elle ne verrait jamais rien de tout cela elle, Princesse emprisonner dans ce lumineux laboratoire qui était pourtant si sombre.

La seule chose que j'avais pus constater vis-à-vis de Rebirth était ses deux marques rouges sous les yeux, ses cheveux d'un rose éclatant, mais aussi cette rêverie qui aurait fait d'elle une très bonne romancière, si seulement...

Née sous perfusion, elle n'avait aucun problème avec les seringues, elle ne se plaignait jamais, pas même lorsque que le scientifique faisait exprès de rater la veine ou d'oublier d'endormir l'endroit. Moi à contrario je me sentais de plus en plus mal, je restais de plus en plus longtemps avec elle chaque soir et la quittée me déchirait de plus en plus, en vérité je crois que je me faisais plus de soucis qu'elle-même.

Les remarques de mes confrère incessante avec ma petite protégée me fit souvent perdre mes moyens, je fus sanctionné pour avoir agressé bon nombre de mes collègues. Lors de mon mois de repos je ne pensais plus qu'à Rebirth, j'achetais un bon nombre de livre pour les lui lire ainsi que des plantes, car je savais qu'elles les adoraient. Non, Rebirth n'était pas qu'un simple projet d'expérimentation, ce n'était rien d'autre qu'une petite fille...

Seconde consignation : Moi Modifier

Que m'ont il fait ? Ces derniers jours je me sens bizarre comme vidée de toute énergie. Depuis que j'ai commencé à l'appeler Missi, je sens quelque chose en moi, un doute ? Un remord ? Où serait-ce une inquiétude ?

J'ai bravé un interdit, j'ai personnifié Rebirth en lui conseillant de trouver un prénom à la place de ce stupide projet Rebirth 01. Le soir même j'eu affaire avec deux scientifiques, ces derniers ne comprenaient pas... Non, il ne voulait comprendre pourquoi.

Quelle douce folie, quelle douce folie auquel je me suis donnée, mais il est si bon de si laisser imprégnez et d'avoir pu ainsi les tuer.

Je sens une chose en moi, une joie intense en voyant ses corps commençant à être rongé par l'acide dans lequel je les aie plongés.

En fouillant leurs chemises juste avant de faire plongez les corps dans ce doux liquide funeste, j'ai trouvé une chemise cartonnée, chemise verte, couleurs préférée de Missi. Pourquoi mon nom y était marqué ?

L'humain est curieux et quand il s'agit de lui, il l'est encore plus, je devais savoir ce qu'il voulait de moi. Cela virait à une obsession malsaine, mes minces amis commençaient à s'inquiéter en me voyant dans un tel état, moi je commençais doucement à me replier sur moi-même, sauf pour une seule personne, j'étais d'ailleurs bien le seul à la qualifier de tel, je devais faire en sorte que Missi soit heureuse.

Et d'ailleurs pourquoi si Rebirth ne développait aucun pouvoir, aucune capacité spéciale, la gardait-on ? Pourquoi devais-je passé aussi souvent en visite médicale ?

Je découvris la vérité, en moi réside une souche très rare, tellement rare qu'ils décidèrent qu'à défaut de n'être qu'une personne incomplet Rebirth pourrait être une magnifique mère porteuse et ainsi donnée naissance à une évolution de l'espèce humaine et de magnifique sujets d'expérimentation pour tous.

Je dois m'enfuir d'ici et emmener Missi avec moi, il est hors de question que je commette les choses dont ils ont planifié la tâche. Et il est hors de question que cette dernière ne souffre à cause de Fou dans leurs gens.

Et s'il faut tuer pour cela.... Je le ferais.

Troisième consignation : Nous Modifier

Pourquoi ? Voilà le mot qui me trotte en tête...

Que ce passe-t'il en moi ? Pourquoi dois-je passer par cette épreuve ? Ai-je fais quelque chose de mal dans une autre vie ? Je n'en sais rien.

J'allais faire sortir Rebirth de cette prison qu'est ce laboratoire quand je découvris une triste nouvelle : Rebirth n'était pas seule, elles étaient deux...Deux soeurs jumelles à tout point identique si ce n'est que Missi avait eu de la chance de tomber sur moi...

...si l'on peut dire...

La particularité de sa soeur jumelle était le fait qu'elle ne possédait aucune âme... les capteurs prouvait que cette jeune femme n'était rien d'autre qu'une enveloppe vide qui devait sans cesse être assisté.

J'eu un frisson de dégoût en pensant à ce qu'il devait expérimenter, Missi avait reçu derrière mon dos des expérimentations horrible qui me révulsait... la jeune fille avait régressée à un stade qui faisait davantage penser à une petite fille de 3-4 ans qu'à celle d'une adolescente de 15 ans...

Cet homme vint à mon encontre un soir, un homme dont les cheveux roux tirait vers le rouge et semblait voler au grès d'un vent irréel... il enleva un masque tout droit sortit du théâtre de Iuor pour montrer son visage aussi pâle que ses vêtements d'un blanc immaculé, pourtant de cet être il y avait un petit quelque chose de familier en lui.

Il me tendit une arme dans son fourreau... Cette lame pourrait m'aider dans ma quête de la liberté de Missi et de sa soeur...

Dès que je l'ai eu entre les mains, un voile sombre sembla tomber sur mes yeux... Grâce à cette fabuleuse épée qui pénétrait le plus puissant des métaux sans problème apparent... tuant tous ceux sur mon chemin, je n'hésitai pas à recréer les mêmes expérimentations que les deux soeurs avaient reçu sur leur bourreaux. Ayant ouvert la porte, je remarquai que d'étrange créature noire aux yeux jaune commençait à continuer mon « travail », missi, elle, semblait très calme et s'affairait à dessiner avec le sang au sol. Avant que je n'aie le temps de l'attraper d'étrange personne était intervenu et était partie tout aussitôt tandis qu'un autre continuait, jusqu'à ce qu'il se trouve sur le chemin de ma lame toutefois... j'avais totalement oublié son effet...

Mais l'heure n'était pas aux remords, je devais sauver Rebirth 02 en priant pour que Missi soit elle aussi sauvé par ces étranges personnes.

Ce n'est qu'une fois Rebirth 02 sauvée que je pris compte de ce qui arrivait... le monde s'évanouissait à vue d'oeil...

Une déchirure noire s'ouvrit auprès de moi, sans réfléchir je plaçai Rebirth 02 puis je la suivis.
Nous sommes arrivés... ailleurs. Et c'est là où mon subconscient revint...
J'avais tué... j'avais torturé... De quels droits m'était-je attribuer ce droit de vie et de mort ?
Alors que je m'empalais avec cette lame je ressentis la même sensation que cet être qui m'avait donné cette épée, était-je comme lui ?

Alors, ce fût une révélation, je n'étais rien d'autre qu'une marionnette dont les ficelles étaient tirées par un homme inconnu...
Et tant qu'il ne l'aurait décidé, je ne pourrais mourir ou du moins mourir en tant qu'être humain.
Et bien soit ! Je ferais en sorte de protéger Rebirth 02 tant que je le pourrais...
Nous ne sommes pas seuls.

Le journal virtuel grésille puis s'arrête définitivement.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard