FANDOM


Riva Modifier

Ile rocailleuse de taille relativement réduite, elle se compose essentiellement de la Citadelle de Riva, immense place fortifiée à flanc de rocher, grise et froide, capitale surplombant l’unique port de l’île. Le reste du territoire est recouvert par quelques forêts, et le pourtour principalement formé de hautes falaises.
Les habitants, les riviens, sont des hommes grands et forts, sans tomber dans l’exagération. Fins bretteurs, ils sont toujours habillés d’une grande cape grise, morne, et semblent triste au premier abord, mais ce n’est qu’apparence : en dedans, ce sont des gens gais, parfois artistes, seulement la vie sur un rocher et la menace permanente d’une guerre leur a appris à être prudents.
A leur image, leurs maisons sont grises, uniformes, ternes à l’extérieur, chaudes, accueillantes, colorées à l’intérieur.
Malgré sa taille modeste, l’île de Riva est le centre du monde, car son roi a l’ascendant sur tous les autres rois du Ponant, il est le souverain des souverains aloriens. Pourquoi donc cette prééminence ? Car le roi de Riva est également le gardien de l’Orbe d’Aldur, un artefact d’une puissance extraordinaire, possédant sa propre volonté et ployant uniquement à celle du roi, seule personne à pouvoir la toucher et la maîtriser.
Le roi actuel est Garion, autrement appelé Belgarion de part sa nature de sorcier, c’est un jeune homme approchant de la trentaine, qui malgré le fait d’avoir été élevé à la campagne n’en assume pas moins parfaitement la royauté.

Cherek Modifier

Située dans le Nord, cette contrée montagneuse bordée par une mer déchaînée est une des plus froides de ce monde, et connaît un climat particulièrement rude la plupart du temps. Mais le manteau neigeux qui recouvre le pays s’estompe au printemps, pour laisser apparaître un peu de verdure sur des monts très riches en minerais.
Le dur pays de Cherek a forgé des hommes robustes et résistants, au physique impressionnant, presque barbare. Rares sont les représentants masculins n’arborant pas une barbe blonde, plus rarement rousse, touffue, et une énorme épée ou hache (un vrai stéréotype de Viking !). Non content d’être de redoutables guerriers, ils ont un caractère qui va de pair : bagarreurs, buveurs, toujours prêts à plaisanter ou s’insulter, leur langage est souvent fleuri, à la nuance que les nobles savent se montrer courtois selon les circonstances et les interlocuteurs.
Si les hommes portent des vêtements de fourrure et côtes de maille de rigueur, les femmes sont à l’image des matrones nordiques : plantureuses, aux longs cheveux blonds tressés,
En dehors de cela, ce sont les meilleurs marins du monde, pas seulement parce que le pays a une façade maritime importante, mais qu’il était et est encore chargé de protéger l’île de Riva, écrin de l’Orbe d’Aldur. La capitale est le Val d’Alorie, cité froide et pieuse envers leur Dieu-Ours Belar, et la résidence royale est un immense château à moitié en ruine car de taille trop importante pour être entretenu. Les très nombreux gardes cheresques passent plus leur temps à boire qu’à le garder.
Le roi Anheg peut sembler aussi grossier que ses sujets, mais c’est un homme cultivé et intelligent, qui prend un malin plaisir à se faire passer pour plus bête qu’il ne l’est.

Drasnie Modifier

Pays assez peu hospitalier et froid selon un de ses illustres représentants, la Drasnie se compose d’immenses landes relativement désertes, et l’unique autre particularité physique est une série de marécages au sud, tout aussi peu peuplés car réputés repaire d’une terrible sorcière, constituant un véritable labyrinthe végétal mouvant. Si sorcière il y avait, elle n’était en aucun cas maléfique, et est décédée, mais elle a laissé en héritage un don particulier à ses compagnons, de petites créatures appelées palustres, possédant de grands yeux brillant, une petite tête ronde couverte de fourrure, une petite truffe noire et des pattes palmées : la parole.
Les drasniens vivent de préférence autour de Boktor, capitale fluviale quadrillée de vastes artères rectilignes, et si d’aucuns sont des commerçants confirmés, bon nombre exercent la profession... d’espion ! De part leur nature curieuse, et leur physique fin, passe-partout, cela a conduit les drasniens à en faire une véritable institution. Un langage des mains secret a même été mis au point à cette intention à l’Académie.
Ils sont habillés chaudement pour résister au climat rigoureux, de fourrure et autres tissus épais.
Le plus connu et doué de ces espions, aujourd’hui retiré de la profession, et reconverti en marchand honnête (quoi que…) et accessoirement homme le plus riche du monde était le prince Kheldar, alias Silk, cousin du roi Kheva, actuel souverain âgé de 16 ans, qui dirige le pays accompagné de sa mère Porenn.

Algarie Modifier

Grande plaine encaissée entre deux hautes chaînes de montagnes, l’Algarie est un immense pâturage où sont élevés les bœufs et les meilleurs cheveux du monde. Et de part la vastitude de cet espace, qui induit un mode d’élevage extensif, les algarois sont des nomades suivant les troupeaux, se déplaçant en roulottes qui une fois le camp installé pour la nuit forment de véritables petites villes. Ils sont ainsi de fabuleux cavaliers, hommes fiers et francs, de haute taille, et de carrure athlétique, majoritairement habillés de cuir et de bottes souples. Ils portent souvent une longue mèche de cheveux attachée dans le dos.
Il existe tout de même une construction solide sur le territoire, au nord : la Forteresse, château fortifié aussi haut qu’une montagne aux murailles d’une épaisseur impressionnante, qui est en réalité un leurre destiné à recevoir les sièges en cas de guerre. L’intérieur est un simple labyrinthe de murailles destiné à piéger les troupes ennemies. Pas de roi chez les algarois, le souverain est le Chef des Chefs de Clans, ayant ainsi autorité sur tout le territoire. Le Chef actuel est Cho-Hag, un homme âgé aux jambes faibles, mais redoutable juché sur un cheval. Hettar, son fils adoptif et héritier, est un des rares Sha-Dar qui existent, ces hommes ayant la capacité de comprendre et parler aux chevaux qui n’apparaissent qu’une ou deux fois par génération.
Dans cette contrée, sous un grand arbre, et uniquement à cet endroit, pousse une plante mystérieuse aux vertus antipoison extraordinaires : la Rose d’Adara, créée à partir de néant par le sorcier Belgarion.

Planète UL
Bestiaire UL | Le vouloir et le Verbe | Les Royaumes Angaraks | Les Royaumes autres qu’Aloriens | Royaume Aloriens

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard