FANDOM



Sechenbann

Zénith

Physique Modifier

Sechen est une jeune femme d'apparence frêle, ses membres sont fins mais en réalité légèrement musclés. Le labeur des travaux des champs a depuis l'enfance sculpté son corps et en font aujourd'hui une femme que beaucoup peuvent juger belle. Son visage à l'ovale gracieux est entouré d'une chevelure longue de couleur noir de jaie. Suivant la luminosité de légers reflets bleutés en couvrent la surface et illuminent un peu plus son visage. Ses yeux noirs, parfois grisés s'accompagnent de longs cils gracieusement recourbés. Ses lèvres sont joliment dessinés. Son visage est simplement harmonieux et avec son corps fin et souple, Sechen est vraiment pour son peuple le modèle de la belle femme.

La mode dans son monde d'origine est limitée. Les femmes ne portent que des robes de lin aux couleurs claires parfois réhaussées de bandes plus colorées. Sechen ne fait pas exception à la règle. Après la destruction de son monde, la jeune femme va découvrir d'autres styles vestimentaires mais ne s'accommodera jamais qu'aux robes et aux jupes.

http://i23.servimg.com/u/f23/11/32/54/85/petite10.jpg

Son monde Modifier

Son monde originel porte le nom de Terre-Mère pour son peuple : Tamout. Mais les autres peuples de son monde lui donnaient d'autres noms encore...

Son peuple est un ancien peuple nomade qui a fini, des centaines d'années plus tôt par se sédentariser en plein milieu du désert qu'il chérissait tant. Vivants dans des oasis fertiles, ils ne souffraient pas trop de la rigueur du climat, étant habitués à ces fortes chaleurs. Peu d'étrangers arrivaient jusqu'à eux, et c'est dans une autarcie quasi complète que le peuple des Purs, comme ils ne nommaient eux même, menait son existence paisible.

Non violents, les Ouabou (purs) ne connaissaient pas de vices. Ils honoraient les dieux, la terre qu'ils leur avaient donné et se complaisaient de leur simplicité. Jamais meurtre, violence ou simple vol n'avait frappé la communauté. Les deux chefs veuillaient à la sécurité et l'ordre au sein du peuple et la sagesse des Anciens enseignait aux hommes et aux femmes les bontés et les plaisirs.

Tranquillité perturbée Modifier

Une petite fille était née d'une Pure et d'un étranger. Ce dernier avait été adopté et était devenu Pur à son tour, reconnu par tous comme un homme sage et bon. Mais il cachait un secret, le secret de sa fuite et de son arrivée au bord de la mort dans le village des Ouabou. Et son passé le rattrapa au grand dam de la tranquillité du peuple qui l'avait accueilli en son sein.

Sechen apprit la vérité sur son père un jour de sa neuvième année quand les Hommes Noirs firent leur apparition à l'orée de l'oasis. Beaucoup étaient aux champs ce jour-là et, petite fille attentive, elle avait voulu accompagner son père. Un nuage de poussière s'éleva dans le désert et craignant l'arrivée d'une tempête tous s'arrêtèrent de travailler. Pire qu'une tempête c'était leur malheur qui arrivait vers eux...

Entièrement vétus de noirs, d'où le nom qui leur fut donné en cachette par les Purs, les soldats d'un lointain Empire cherchaient une terre à conquérir et ils tombèrent à leur grande surprise sur le traitre qu'ils croyaient morts depuis neuf ans. Il avait tenté de tuer l'Empereur mais ayant échoué dut s'enfuir et serait mort s'il n'était parvenu jusqu'ici. Le général de l'expédition trouva là une bonne excuse pour opprimer ce peuple qui l'avait hébergé et installant leur campement à proximité, les soldats en noir ne se génèrent pas pour mettre à mal la vie tranquille des habitants. Le traitre fut bien sur tué devant les yeux embrumés de sa première fille, la petite Sechen.

L'exil forcé Modifier

Les années ont passé, huit années où les Purs n'ont connu que peu d'accalmie dans la violence que leur faisaient subir les Hommes Noirs. La petite armée alla conquérir des terres avoisinantes mais revint toujours à l'oasis de la famille du traitre.

Est-ce son lien de parenté avec l'homme qu'ils détestaient qui fit de sa vie ce qu'elle fut ? Sechen n'a aucun moyen de le savoir. La petite fille a grandi devenant une jeune fille de plus en plus jolie. Les hommes la désiraient et ne se privaient pas pour le lui faire savoir. Il y en eut un qui par sa simple prestance fit fuir les autres qui tournaient autour d'elle. Elle ne l'aima pas pour autant et se sentait toujours aussi salie et dégoutée d'elle même quand il finissait son oeuvre.

Sechen avait une soeur, gentille et jolie aussi Neith qui elle aussi grandit inexorablement... Il n'était en aucun cas possible qu'il arrive la même chose à sa soeur qu'à elle ! Quand un homme empoigna sa soeur et la força à entrer dans une des tentes du village, le sang de la jeune femme ne fit qu'un tour et elle se précipita à leur suite...

Ce geste pour protéger sa soeur, ce simple geste d'amour lui couta beaucoup... Ses mains étaient salies aux yeux des siens, elle n'était plus une Pure, une Ouabet. Les Chefs et les Anciens jugèrent que c'était ce qu'il y avait encore de mieux à faire pour assurer la sécurité du village ne pouvant se résoudre à l'envoyer se faire tuer par l'ennemi. Elle fut exilée et dut quitter le village avec pour seul compagnon une chèvre pour lui trouver de l'eau dans le désert.

L'exil n'était pas qu'une punition temporaire, il signifiait sa fin...

Mais ce fut finalement son monde entier qui disparut et elle qui survécut...

Modèle:S2

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard